Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient bien cons

C’est le 2 mars dernier que le virus 2hb3 a frappé la France. De plein fouet. Je me souviens parfaitement du moment. Affalé à l'ado sur la grande table de la cuisine, je pelais des aubergines avec maman pour sa traditionnelle moussaka du dimanche. On parlait de tout et de rien, du chat Popol qui … Lire la suite Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient bien cons